Publié le

Cappuccino

Cappuccino

Voici ma petite recette du Cappuccino, un grand classique, voire le café latte le plus connu.

Le matériel: Vous aurez besoin d’une grande tasse à café (en verre par exemple), d’une machine expresso, Nespresso, ou d’une Aeropress, d’un pichet à lait en inox (prévoir plus grand que nécessaire), d’une spatule ou d’une cuillère, ainsi que de la buse vapeur de votre machine ou d’un mousseur à lait.
Les ingrédients: 1 expresso intense (l’idéal est un ristretto simple ou double, mais c’est selon votre goût), 160ml de lait à température ambiante (entier ou demi-écrémé), une cuillère de cacao amer en poudre pour la déco. Il est aussi possible, et même conseillé, d’agrémenter son cappuccino avec du sirop « gourmand » type Monin (Caramel, Vanille, Noisette, Pain d’épices, Chocolat Cookie, Nougat…).

  1. Couler un expresso serré dans le verre (ou la grande tasse). 
  2. À l’aide de la buse vapeur ou du mousseur, faire mousser le lait au maximum dans le pichet en inox (le volume doit doubler et la mousse doit être épaisse). Attention de ne trop insister au risque de cuire le lait. 
  3. Verser le lait chaud sur l’expresso, puis ajouter la mousse en quantité.
  4. Agrémenter de votre sirop gourmand le cas échéant, et saupoudrer du cacao amer. Cappuccino

    Régalez-vous, le Cappuccino est un grand classique, mais bien réalisé c’est un délice!

 

Publié le

Liqueur de café

Il est tout à fait possible de faire sa propre liqueur de café. Vous pourrez la consommer pure en digestif, ou l’utiliser comme ingrédient secret pour vos cocktails ou vos desserts. Il existe plusieurs recettes faisant intervenir différents types d’alcools. La méthode traditionnelle italienne nécessite de l’alcool neutre à 95%, mais vu la difficulté de se procurer ce type d’alcool en France, je préfère vous montrer une recette à base de rhum vieux.

Le matériel: Il vous faudra simplement une carafe en verre, une bouteille d’1L en verre avec bouchon hermétique, un entonnoir et un filtre à maille fine (filtre en papier, passoire à thé, tamis…).
Les ingrédients: 125g de café fort (Rital ou Gégé) grossièrement moulu (piston), 1 bouteille de Rhum vieux de bonne qualité, une gousse de vanille, 200ml d’eau et 300g de sucre (roux).

  1. Mettre le rhum, le café moulu et la gousse de vanille (fendue) à macérer dans la carafe pendant une dizaine de jours.
  2. Faire chauffer l’eau et le sucre de manière à réaliser un sirop.
  3. Ajouter le sirop (froid) à la macération et attendez encore 4 à 5 jours.
  4. Filtrer le contenu de la carafe et mettre le résultat dans la bouteille d’1L.
  5. Reboucher la bouteille, et laisser reposer deux semaines à l’abris de la chaleur et de la lumière avant de consommer (avec modération naturellement).
Publié le

Aeropress – La méthode classique

Si vous ne connaissez pas l’Aeropress, c’est une méthode d’extraction douce aussi simple que pratique, et vraiment performante qui nous vient de Californie. C’est LA cafetière à la mode, slow coffee, troisième vague et tutti quanti…

L’idée générale de l’Aeropress c’est de pouvoir réaliser un café assez clair, donc plutôt doux et sans amertume, mais très parfumé avec une persistance en bouche digne d’un expresso.
On peut donc préparer un grand mug de café léger pour le petit déjeuner, et ce ne sera pas un « jus de chaussettes ». Le procédé est très rapide (moins de 5min), et on peut l’emmener partout.

Aujourd’hui je vais vous montrer une des techniques de base qui offre facilement de bons résultats, c’est la méthode inversée.

La recette nécessite juste une bouilloire (et une Aeropress aussi).

  1. Faire chauffer de l’eau jusqu’à frémissement (environ 92°C à 94°C).
  2. Préparer le chapeau porte-filtre et y insérer un petit filtre que vous aurez rincé à l’eau chaude. Préchauffer la tasse avec un peu d’eau chaude.
  3. Assembler le piston et le corps, puis retourner l’Aeropress (et oui c’est la méthode inversée).
  4. Insérez une cuillère généreuse de café finement moulu dans la partie inférieure, (utilisez la cuillère doseuse fournie, préférez une mouture type expresso).
    Cette étape pourra être ajustée selon le café utilisé et les goûts de chacun.
  5. Ajouter un peu d’eau chaude pour recouvrir le marc, et laisser pré-infuser 20 à 30 secondes.
  6. Verser ensuite de l’eau chaude jusqu’au bord supérieur et remuer avec la spatule fournie.
  7. Laisser infuser une minute environ.
  8. Visser le chapeau porte-filtre et positionner la tasse par dessus (à l’envers donc). Si votre tasse est trop étroite, utilisez l’entonnoir fourni.
  9. Retourner l’ensemble tasse-Aeropress, et presser le piston doucement et régulièrement pour extraire le café. A la fin, de l’air commence à s’échapper, c’est fini.
  10. Le marc s’éjecte facilement dans la poubelle, rincer la cafetière sous l’eau puis dégustez votre café.

En ce moment chez Montaiguet Moka l’Aeropress est en promotion à 34€90 au lieu de 39€90. Je rappelle qu’il faut l’utiliser avec un café finement moulu (expresso).

 

Publié le

Tiramisù Nutella®

Tirramisù Nutella

Un grand classique cette semaine; le Tiramisù, mais la recette super gourmande au Nutella®!

Pour le matériel, il vous faudra (comme d’habitude) une machine à café ou autre cafetière, un grand plat à gratin, ou des ramequins individuels.
Pour les ingrédients; 250g-300g de mascarpone, 100g de Nutella, 100g de biscuits à la cuillère, 15g de sucre en poudre et 1 sachet de sucre vanillé, 4 œufs frais, une grande tasse de café assez fort ou 1 double expresso allongé (Guatemala, Gégé, Expresso ou Moka Sidamo), 2 cuillères à soupe de lait, 4 cuillères à soupe de cacao amer.

  1. Dans deux saladiers, séparer le jaune du blanc des œufs.
  2. Ajouter le sucre et le sucre vanillé aux jaunes et blanchir le mélange.
  3. Ajouter le mascarpone et bien mélanger.
  4. À part, mélanger le Nutella avec le lait. Réchauffer quelques secondes au micro ondes et mélanger.
  5. Mélanger les crèmes aux mascarpone et au Nutella.
  6. Monter les blancs en neige consistante et incorporer délicatement à la crème.
  7. Dans le moule choisi, étaler une couche de crème, puis disposer une couche de biscuits imbibés de café.
  8. Répéter les couches crème/biscuits. Finir par une couche de crème.
  9. Laisser reposer quelques heures au réfrigérateur, et saupoudrer du cacao juste avant de servir.

N’hésitez pas à ajouter un peu d’amaretto (ou de bon rhum) dans le café avant d’y imbiber les biscuits.

(Largement inspiré de la recette de NOUNOU2B sur marmiton.org).

Bonne dégustation!

Publié le

Grog al caffè

Grog au café

En ce lundi d’automne, je vous propose la recette idéale pour se réchauffer le cœur; le grog au café (grog al caffè en italien).

Pour le matériel, il vous faudra simplement une machine à café, la recette fonctionne avec toutes les machines et cafetières, il suffit juste d’éviter le café lyophilisé s’il vous plait! Je me suis servis ici d’une machine à capsules. Pour les ingrédients; café, sirop de sucre de canne, rhum blanc (j’ai mis de la Cachaça c’était très bon), et cannelle en poudre.

  1. Réchauffer un verre épais, un mug ou une grande tasse à café sous l’eau chaude, puis l’essuyer.
  2. Mettre une cuillère à café de sirop de sucre, et deux cuillères à café de rhum dans le verre (il est 9h du matin, je n’ai mis qu’une seule cuillère de rhum…).
  3. Couler un expresso allongé par dessus (ou deux, comme moi). J’ai utilisé deux capsules Intenso (les cuivrées).
  4. Saupoudrer légèrement de cannelle en poudre.

Vraiment bon… et me voila fin prêt pour affronter le blizzard!
Heureusement que j’ai réussi du premier coup, j’aurais du mal à écrire ces mots après 4 essais!

Publié le

Espresso con panna

Espresso con panna

Après le caffè macchiato de la semaine dernière, voici une recette encore plus gourmande, l’espresso con panna. Souvent appelé café viennois dans nos contrées, il s’agit d’un expresso surmonté d’une bonne dose de crème chantilly.

Pour le matériel, il vous faudra une machine expresso et une poche à douille de pâtisserie (ou une bombe de crème chantilly ça fonctionne aussi). Pour les ingrédients; café, crème chantilly (à la vanille c’est encore meilleur) et éventuellement cacao amer en poudre pour la déco.

  1.  Dans une grande tasse, faire couler un expresso légèrement allongé. Préférez un café assez doux (Costa Rica, Colombie, Arc en Ciel…).
  2.  Faire une crème chantilly maison (comment qu’on fait? Par exemple comme ça).
  3.  À l’aide de la poche à douille, déposer une belle rosace de chantilly sur l’expresso précédemment coulé. Soyez généreux, la chantilly doit dépasser de la tasses.
  4.  Saupoudrer de cacao, puis déguster.Comme pour le macchiato, cette recette est parfaite avec un double expresso plutôt qu’un simple. Outre le café… le secret réside bien sûr dans la qualité de la crème chantilly, alors si vous préférez l’acheter plutôt que la réaliser vous-même, choisissez la meilleure possible.
Publié le

Caffè macchiato

café macchiato

Voici une recette simple que j’apprécie particulièrement, le caffè macchiato (café tacheté). Il s’agit d’un expresso surmonté d’une petite touche de mousse de lait. Il ne faut pas le confondre avec le latte macchiato, très à la mode, qui est un grand café au lait, lui même surmonté d’une touche de mousse de lait.

Pour le matériel, vous aurez besoin d’une machine expresso avec buse vapeur, ou d’un mousseur à lait séparé. Pour les ingrédients c’est facile, il faut du café et du lait (entier c’est mieux mais cela fonctionne aussi très bien avec du lait demi-écrémé)

  1.  Dans une petite tasse, faire couler un expresso plutôt serré. Il est intéressant de prendre un café avec du caractère, que ce soit un profil amer (Guatemala, Gégé, Rital…) ou acide (Costa Rica, Colombie…)
  2.  Faire mousser un peu de lait dans un pichet inox. Faire mousser du lait n’est pas si simple. D’abord remplir de lait froid jusqu’au tiers, ou maximum la moitié du pichet. Pensez ensuite à purger l’eau condensée dans la buse, puis insérez l’embout de la buse vapeur dans le pichet, d’abord un instant à la surface du lait pour l’étirer, puis juste sous la surface pour créer une mousse fine et dense. Au bout de quelques secondes le volume doit avoir doublé, déplacez alors la buse le long du bord du pichet de manière à faire tourbillonner et ainsi mélanger le lait. Attention de ne pas trop chauffer, si le lait dépasse 70° il sera cuit et c’est pas bon.
  3.  Déposer 2 ou 3 petites cuillères de mousse de lait dense dans votre tasse d’expresso, la mousse doit flotter au dessus de l’expresso comme sur ma photo. Il ne faut pas verser de lait dans la tasse, seulement ajouter délicatement un peu de mousse à l’aide d’une cuillère.

    E voilà, è pronto! Bonne dégustation.

    Personnellement, et je vous conseille d’en faire autant si vous êtes un peu gourmand(e), j’ai privilégié un double expresso dans une grande tasse avec 4 ou 5 cuillères de mousse de lait.